Vous êtes ici : Accueil > Les infos > Une victoire qui fait du bien

09/09/2007 à 22:30

Une victoire qui fait du bien

Une victoire qui fait du bienC'est dans un stade de plus en plus dégarni après les matchs déprimants contre Montceau et Saint-Priest que le coup d'envoi de la rencontre a été donné, donnant l'occasion aux joueurs de montrer un autre visage que lors des dernières sorties. Dès le début du match, l'OCS74 va presser l'équipe de Raon l'étape dans sa moitié de terrain, qui va très vite montrer des signes de fébrilité en défense. Le premier quart d'heure va ainsi se dérouler à sens unique, avec quelques occasions mal négociées par les Haut-Savoyards, qui vont petit à petit rentrer dans le rythme des joueurs de Raon l'étape, laissant à nouveau place aux doutes et aux imprécisions. A l'inverse, les visiteurs vont alors prendre confiance et contrôler le milieu de terrain, empêchant les relances propres des Croix de Savoie. Petit à petit le jeu va s'installer dans le camps des joueurs de Pascal Dupraz, trop imprécis dans le jeu et maladroit techniquement pour inquiéter une équipe de Raon bien en place, qui va même frapper sur le poteau après une jolie reprise de volée légèrement trop croisée, et manquer deux duels face à Durand ! Et c'est finalement sur contre attaque que l'OCS74 va trouver l'ouverture. Après un joli débordement de Lafon sur le côté gauche, Ojong hérite du centre, bien aidé par le marquage plutôt approximatif de la défense adverse, et n'a plus qu'à pousser le ballon dans le but vide. Et c'est sur ce score de 1 à 0 que la fin de la première période est sifflée. Les Croix de Savoie mènent au score mais n'ont pas rassuré.

Au retour des vestiaires, le match va repartir sur les même bases, jusqu'à ce que l'équipe de Raon l'étape s'écroule complètement physiquement, oubliant les replacements défensifs et le marquage des joueurs de l'OCS74, qui vont alors totalement dominer la rencontre, vérifiant la solidité des buts à 4 reprises avant d'enfin inscrire le deuxième but, par Coquio. Effondrés moralement, les visiteurs encaissent alors un troisième but d'Ojong, qui part à 40 mètres des buts pour s'en aller tranquillement battre le portier, laissant sur place la défense Raonnaise spectatrice. En l'espace de 5mn le break est fait, et les Croix de Savoie vont contrôler la rencontre, jusqu'à la toute fin de match, qui va encore voir Di Tommaso à 2 reprises et Coly corser davantage l'addition. 6-0, le stade est en délire, les supporters remercient les bleus pour ce beau spectacle. Seul bémol, la blessure de Djébaili, sorti du stade avec les pompiers.

Espérons que ce match soit un match déclic qui lancera la saison pour de bon. Le résultat est encourageant, les buts au rendez vous, et l'impression qui ressort après cette rencontre du boulot bien fait. Car il ne faut pas pour autant s'enflammer et penser que l'équipe va en planter 6 par match. Au contraire, les joueurs de Raon l'étape ont fait mieux que rivaliser lors des 45 premières minutes, finalement perdus par leurs fougues offensives, avant de laisser place au spectacle en montrant des signes inquiétants pour eux de fatigue dès la reprise. De plus les buts interviennent soit sur des exploits personnels, souvent bien aidés par la défense adverse, soit directement sur des erreurs de cette même défense, et les belles actions construites peuvent au final se compter sur les doigts de la main. Le score de 6-0 est à l'arrivée un score normal pour une équipe prétendante à la montée face à l'équipe de Raon alignée hier soir à Moynat.