Vous êtes ici : Accueil > Les infos > Première victoire pour les Croix de Savoie!

18/07/2007 à 23:01

Première victoire pour les Croix de Savoie!

Première victoire pour les Croix de Savoie!La première mi-temps démarrait avec une équipe composée notamment de joueurs à l'essai avec un Steven Inzerillo qui fera belle impression sur le flanc gauche de la défense. Bien placé, offensif, il proposa régulièrement des solutions à ses coéquipiers.
Malgré une belle circulation du ballon, l'OCS74 avait du mal à mettre en danger Johann Durand qui avait pris place le temps d'une mi-temps dans le but adverse pour cause d'absence de gardien du côté du COSD. La première réelle occasion intervenait sur coup de pied arrêté où Leblanc, d'une tête au second poteau, envoyait le ballon sur la transversale. En cette fin de première période, les joueurs savoyards terminaient plus frais et intensifiaient leur présence aux abords de la surface adverse. Keita, autre joueur à l'essai était tout proche d'ouvrir le score mais sa frappe s'écrasait sur le poteau. Alors que l'on s'acheminait vers un 0-0, Coly, accroché dans les 18m, transformait lui-même le pénalty.

Après la pause, l'équipe était remaniée et dès l'entame de la seconde période, la circulation se faisait plus fluide, les automatismes déjà bien présents, les Croix de Savoie allaient doubler la mise par l'intermédiaire de Djebaili d'une frappe côté gauche qui se logea dans le petit filet opposé de Borel. Alors que les joueurs de la Haute-Marne accusaient le coup, Di Tommaso d'un plat du pied au second poteau marquait le troisième but. Les savoyards déroulaient, le duo Di Tommaso - Ojong mettait à mal une défense de Saint-Dizier proche de la rupture et le score allait une nouvelle fois s'alourdir par Samuel Ojong, auteur d'un petit numéro dans la surface, il expédia le ballon dans la lucarne du jeune Amaury Borel qui ne pouvait que constater les dégâts. Bouby corsait une dernière fois l'addition d'une belle frappe des 20m au ras du poteau.
En fin de rencontre, Saint-Dizier sauvait l'honneur par leur meneur de jeu qui aura mis à mal à quelques reprises une charnière centrale savoyarde par moment hésitante.

Les supporters auront vu de belles choses ce soir, des automatismes déjà bien présents même si le score est à relativiser par rapport à une équipe de Saint-Dizier qui jouait encore en DH il y a quelques mois. Ce match doit permettre d'accumuler de la confiance avant de rencontrer une équipe du Nîmes Olympique qui sera un tout autre client, samedi à Reignier.