Vous êtes ici : Accueil > Les infos > OCS74 - Besançon: On y est !

20/12/2007 à 19:23

OCS74 - Besançon: On y est !

OCS74 - Besançon: On y est !Avantage Besançon

Sur le plan comptable, Besançon compte 6 longueurs d'avance sur les Croix de Savoie, soit l'équivalent de 2 victoires à leur avantage. En cas de succès samedi, ils porteraient leur écart à 9 points, ce qui éloignerait l'OCS74 quasiment définitivement à moins d'une grosse baisse de régime dans la deuxième moitié du championnat. En revanche, un résultat positif pour les Croix réduirait l'écart à 3 points, ce qui relancerait totalement la bataille pour la première place. Finalement le match nul arrangerait un peu tout le monde, Besançon ne perdant pas de terrain après son voyage en Haute Savoie, et les Croix de Savoie restant dans une course à distance. Néanmoins, jouant la montée, les Croix de Savoie doivent sortir vainqueurs de cette confrontation. Autrement dit c'est maintenant !

Une infirmerie qui marque des buts

Les Croix de Savoie devront se passer pour ce match de ses 3 meilleurs buteurs. Expulsé pour un geste idiot la semaine dernière en coupe de France, Bouby risque de manquer au milieu de terrain par sa vision du jeu. Respectivement blessés à l'épaule et à la cheville, Di Tommaso et Ojong laissent orpheline l'attaque, réduisant ainsi la force de frappe pour faire la différence à domicile.

Les possibilités de remplacements

Auteur d'une bonne prestation la semaine dernière face à Migennes, Coquio pourrait être la solution préférée pour jouer en pointe, même si la solution Coly n'est pas pour autant à exclure. De retour de blessure face à ses anciens coéquipiers, Djebaili apportera sans doute une alternative à l'absence de Bouby, avec pourquoi pas un repositionnement dans l'axe en 10, redonnant à Potier son poste de récupérateur. Dans ce cas, les deux milieux latéraux que sont Coelho et Lafon pourraient occuper leurs couloirs respectifs.

Ambiance particulière

La rencontre a également tout pour être électrique en mémoire à ce qui avait été appelé l'affaire Besançon. Pour rappel le BRC avait accusé il y a 2 ans les Croix de Savoie d'avoir acheter le dernier match du championnat 2004/2005 contre Tours, les précipitant ainsi en CFA. Loin d'être de l'histoire ancienne, cette affaire était encore traitée il y a peu dans Stade 2, de quoi ajouter un piment supplémentaire à cette affiche.