Vous êtes ici : Accueil > Les infos > Moulins - FCS74, parole de supporter

18/09/2005 à 14:00

Moulins - FCS74, parole de supporter

Moulins - FCS74, parole de supporter- Salut, peux-tu te présenter aux lecteurs.
Bonjour, mon pseudo est Mister Brownstone, j'ai 32 ans, papa d'un petit garçon et je suis un Moulinois pure souche. Mon amour pour l'AS Moulins remonte à ma plus tendre enfance puisque mon père y a été joueur, qu'il m'emmenait au stade tous les samedis du temps de la D4 et que j'ai pu vivre tout petit l'épopée de la Coupe de France de 1986. Aujourd'hui, je suis licencié au club et souhaite y finir ma "carrière" de joueur "modeste".

- Votre arrivée en National c'est faite à la veille de son commencement. Dans ces conditions, comment le club a géré l'intersaison?
L'intersaison a été très difficile à vivre nerveusement puisque nous avons été tour à tour en National, puis en CFA puis à nouveau en National. Dans ces conditions, les dirigeants n'ont pas souhaiter recruter avant d'être sûrs de la division dans laquelle nous allions évoluer. Car évidemment, le recrutement pour le National n'est pas le même que celui pour le CFA. L'équipe a donc accumulé un gros retard physique et tactique à l'intersaison, les matchs amicaux ayant surtout servi à essayer de nombreux joueurs. Le recrutement et le travail ont donc rééllement commencé alors que la première journée s'était déroulée.

- Après un début de championnat délicat, vous vous êtes bien repris en enchaînant deux victoires consécutives, deux nuls. Comment vois-tu la suite de la saison ?
Les premières rencontres ont effectivement été très délicates pour l'équipe. Il faut savoir qu'à l'époque Benoît Tihy disposait uniquement de son groupe de CFA de l'année dernière plus Kenny Mocco (ex-Bourges, CFA2) mais amputé de son meilleur joueur parti au Mans (Gormond). A celà ce sont ajoutées des blessures (Sylla, Georges, Sikorski, Bouby) et des suspensions (Moreno a pris 3 matchs lors de la 4 ème journée). Ce qui fait que nous avons dû débuter certaines rencontres avec des titulaires ayant effectué toute la saison passée en équipe réserve en PH! C'était évidemment trop "juste" pour le National. Aujourd'hui le recrutement est presque terminé et je pense qu'il est de qualité (Perbet, Sola, Hammouti...), l'équipe prend donc forme peu à peu et les résultats commencent à venir. Cette saison va très certainement être difficile mais je suis assez optimiste pour le maintien quand on voit les prestations qu'est capable de fournir l'équipe. Beaucoup enterraient Moulins avant même le démarrage du championnat, ils verront qu'ils ont eut tort.

- Afin de le connaître davantage, peux-tu nous donner quelques renseignements sur ton club, son palmarès, ses exploits, ses joueurs‚ ?
L'AS Moulins a toujours été un club de qualité évoluant à un niveau respectable (D3, D4 dans les années 80). Nous avons connu une période plus délicate dans la fin des années 90 avec une rétrogadation en DH. Mais peu à peu, le club s'est reconstruit, il est remonté au niveau national en 2000 et en 5 ans, il a gravi 3 échelons. Les plus grosses perfs du club resteront un 16e de finale de Coupe de France en 1986 (perdu contre le Rouen de François Bracci) et un 32 ème il y a 2 ans perdu contre Nice. Parmis les joueurs emblèmatique du club, on peut citer le regrété Serge Mésonès (Auxerre), Jean Marc Schaer (Auxerre, Saint Etienne) et plus récemment Christophe Chartier qui restera l'un des si ce n'est LE meilleur buteur de l'histoire du club. Pour la petite histoire, l'agglomération Moulinoise (40.000 habitants) comporte aussi un club de CFA avec l'AS Yzeure (prétendant à la montée en National). Les deux clubs ne s'estiment guère et les derbys, quand les clubs se croisent certaines saisons, sont chauds et attirent plus de 2500 personnes, ce qui est rare à ce niveau.

- Comment vois-tu la rencontre de mardi?
Je pense que cette rencontre va être très disputée et que la condition physique des deux équipes va être déterminante. L'AS Moulins a fourni de gros efforts samedi pour arracher le nul contre Sannois, j'espère qu'elle ne le paiera pas. Celà dit, l'objectif du maintien impose que l'on prenne les 3 points à domicile et je fais parfaitement confiance à Benoît Tihy pour bien préparer ses troupes. De plus, Jérémy Perbet n'a pas marqué contre Sannois ce qui ne lui était pas encore arrivé alors je suis sûr qu'il va être le boureau du FCS74.