Vous êtes ici : Accueil > Les infos > Libourne - FCS74, avant match

17/01/2006 à 14:00

Libourne - FCS74, avant match

Libourne - FCS74, avant matchMardi 16 août, 20H00. Premier match de la saison à domicile pour le FCS 74 qui découvrait -officiellement- le stade Joseph-Moynat, en recevant les girondins de Libourne-Saint-Seurin. Pour ce premier rendez-vous, le public répondait présent, plus de 2000 spectateurs assistant au match : les habitués du stade Louis-Simon, des Thononais et quelques vacanciers de passage dans la région. Personne ne se doutait encore que ce match n'allait pas être comme les autres.

Le début du match était équilibré, Peslier ratant de peu le cadre sur un service un défenseur de De La Loma. Quoi de mieux pour commencer‚ Cela n'allait pas continuer longtemps, dès la 5e minute, un tout autre match commençait. Boubou, sur un ballon mal contrôlé se jetait un pied en avant, tout comme Kouassi. Ce dernier feignait la blessure, ce qui ne l'empêcha pas de jouer tout le match. Le monde du foot est ainsi fait : moins on a mal, plus on se roule par terre‚ M.Bonnin commençait alors son show. Rouge direct à Boubou qui rejoignait les vestiaires, sans savoir qu'il n'allait pas y rester longtemps tout seul. Ce rouge, rapide et immérité avait le don de faire réagir le public, qui dès cette instant, prenait fait et cause pour les Rouges et Blancs. Libourne en supériorité numérique, gardait davantage le ballon que les Croix de Savoie, sans pour autant les inquiéter vraiment même Valbuena, dont les Libournais attendent beaucoup, n'y arrivait pas. Puis sur un centre anodin que Durand n'avait aucun mal à capter, M. Bonnin sifflait un coup franc à l'entrée de la surface, récompensant la victime de ce coup fourré, d'un carton rouge. Et oui, Chalier était tout simplement victime de la roublardise de Dohin, qui simulait une faute, vu qu'il n'avait réussi à intercepter le ballon. Cela n'empêchait pas Peslier, d'aller ouvrir le score, sur le contre, après une course depuis le milieu du terrain. Profitant d'un rebond qui surprenait un défenseur girondin, Valérian arrivait à contrôler le ballon, non sans mal, et partait au but, avec trois Libournais à ses trousses. Le retour de ces derniers s'avérait cependant insuffisant, Peslier décochant une frappe plein axe à l'entrée de la surface, le ballon finissant au fond des filets de Potel qui n'avait rien eu à faire jusque là. 1-0, à neuf contre onze -si ce n'est douze- le stade Joseph Moynat explosait de joie. Une joie qui allait s'avérer de courte durée, l'arbitre nous jouant encore un mauvais coup, Leblanc allant rejoindre ses coéquipiers malheureux dans les vestiaires.

En seconde période, Croix de Savoie résistait sans que les Libournais poussent vraiment : défense à quatre, passes approximatives, longues transversales finissant en touche, maladresse devant le but, des centres mal exploités que Durand captait sans problème, même s'il fut décisif bien des fois notamment juste avant la mi-temps. Plus le temps passait, plus les Libournais s'énervaient et plus le FCS 74 y croyait. Ces derniers cherchait souvent De La Loma, pour ses capacités à garder le ballon et à éc≈ìurer les Libournais, grâce à, ses dribbles efficaces et agréables à voir. Malheureusement, les défenseurs n'appréciait guère et Cédric cédait sa place à Dino Gomes, après plusieurs coups reçus, non sanctionnés. Et ce que tout le monde redoutait, arrivait peu avant la fin sur une tête de Dohin, qui n'en profitait pas longtemps, M. Bonnin, l'envoyant au vestiaire avant les autres. Une nouvelle fois, le rouge fut sorti directement, allez savoir pourquoi. Gomes dans les dernières minutes était à deux doigts d'offrir une victoire aux Rouges et Blancs mais son tir frôlait le montant gauche de Potel qui était lobé sur ce coup-là. Dommage, une victoire aurait été tellement belle quand on sait la combativité exemplaire et l'énergie qu'à déployer toute l'équipe durant ce match, à 8 contre ‚ 12.

FCS 74 : Durand – Chalier, Adam, Bassinat, Leblanc - Ouattara, Gosselin, Camacho, De La Loma (Gomes 70e) - Peslier (Chapdaniel 64e), William (Sergi 29e).

Libourne-Saint-Seurin : Potel - Ranbier (N'Goma 72e), Douence (Descamps 46e), Berkouch, Astier – Dohin, Kouassi, Ligoule (Castant 39e), Behlow – Doumbouya, Valbuena.

Buts : Peslier 29e pour Croix de Savoie ; Dohin 84e pour Libourne-Saint-Seurin

Avertissements : Durand 31e, Peslier 55e, Chapdaniel 65e pour Croix de Savoie; Ranbier 7e, Ligoule 34e, Doumbouya 53e pour Libourne-Saint-Seurin. Expulsions : Ouattara 5e, Chalier 29e, Leblanc 34e pour Croix de Savoie; Dohin 90e pour Libourne-Saint-Seurin.

Statistiques (première période/seconde période) :
TIRS : 1+0 pour Croix de Savoie ; 5+5 pour Libourne
TIRS CADRES : 1+0 ; 4+4
INCURSIONS DANS LA SURFACE : 5+1 ; 5+3
FAUTES : 11+2 ; 7+4
CORNERS : 1+1 ; 6+3
HORS-JEU : 0+0 ; 2+3
BALLONS PERDUS (TOUCHE OU SORTIE DE BUT) : 6+8 ; 7+3
BALLONS DONNES A L'ADVERSAIRE : 8+13 ; 12+10