Vous êtes ici : Accueil > Les infos > FCS74 - Jura Sud, vu des tribunes

05/08/2006 à 23:07

FCS74 - Jura Sud, vu des tribunes

FCS74 - Jura Sud, vu des tribunesCe que rappelait d'ailleurs Laurent Croci dans son interview d'hier : "Dans le jeu, l'organisation, je sais qu'il y aura des imperfections dans la mesure où le groupe ne travaille vraiment ensemble que depuis dix jours." On n'a pu le vérifier hier soir, et l'équipe a su faire preuve de caractère pour revenir au score dans les dernières minutes, alors qu'elle s'était montré mal récompensée jusqu'ici.
La saison dernière, on avait eu droit à 4 cartons rouges pour le premier match à domicile, cette année, c'est 4 buts (comme cela est toujours le cas contre Jura-Sud).

L'équipe sembla se présenter en 4-2-4 en début de match, les latéraux Chevallier et Gomes jouant à la hauteur de Coquio et Moukoko, avant de redescendre d'un cran par la suite.
Deux buts encaissés sur des erreurs de notre part. Le premier intervient suite à un coup-franc venant de gauche, suite à une faute évitable d'Hamga (il se blessera quelques minutes plus tard, étant obligé de sortir à la pause). Le ballon piqué frappait le poteau avant de revenir devant les buts : les attaquants jurassiens se ruèrent à plusieurs pour le mettre au fond des buts (d'ailleurs l'un d'eux, fut à deux doigts de tacler son coéquipier par derrière). La défense fut très attentiste sur ce coup. Jusqu'ici il n'y avait pas eu grand chose de concret à se mettre sous la dent, à part une reprise de volée de Coquio capté en deux temps par le gardien. Cinq minutes plus tard, Cissé cadrait une belle frappe lointaine, sans réel danger pour le portier jurassien. Jura Sud se procurait une nouvelle action suite à un mauvais rebond qui surpris Weis, la frappe passant cependant nettement au dessus de la cage de Yo. Ce dernier faisait preuve de sang-froid quelques minutes plus tard en allant disputer le ballon à un attaquant jurassien de la tête. En seconde mi-temps l'égalisation intervenait rapidement par l'intermédiaire de Moukoko, mais l'arbitre central signalait l'attaquant hors-jeu. Un deuxième joueur semblait hors-jeu.
Jura-Sud marquait en contre, en récupérant le ballon dans l'axe sur une mauvaise passe de Souleymane. La défense était prise de vitesse, seul Romain Chevrier répondant présent avant de s'écrouler dans sa lutte avec l'attaquant jurassien. Yo ne pouvait que freiner le ballon qui lui filait entre les jambes, les défenseurs arrivant trop tard (et de trop loin) pour lui éviter de finir au fond des filets.

A 2-0, cela devenait compliqué. Mais les Croix tentait le tout pour le tout, montrant tout de suite un visage plus offensif. Une nouvelle fois, les Croix de Savoie réduisait le score grâce à une tête (?), et une nouvelle fois le but était refusé. Protestation des joueurs, cette fois-ci le but semblait valable. L'entrée de N'Gweth était bénéfique, son travail offensif étant récompensé par un but dans les dix dernières minutes, à la conclusion d'une passe de Moukoko. Le FCS 74 continuait à pousser. Dans les toutes dernières minutes, un penalty, qui a semblé généreux à pas mal de spectateurs (Moukoko sembla plonger) permettait à Raphaël Camacho d'égaliser et de mettre son but annuel (contre Valence il y a deux ans, Louhans la saison passée). Sur une dernière offensive, les Jurassiens nous firent passer des frissons dans le dos, mais Chevrier s'interposa.