Vous êtes ici : Accueil > Les infos > FCS74 - Gap, vu des tribunes

20/08/2006 à 11:11

FCS74 - Gap, vu des tribunes

FCS74 - Gap, vu des tribunesEt pourtant, cette victoire gapençaise ne reflète pas du tout la physionomie du match.
Une nouvelle fois, il fallu attendre la seconde période pour que les Croix de Savoie se procurent les meilleurs actions et aillent de l'avant, bien aidé par une position d'attente des Gapençais dans un 5-4-1 et procédant par contre. En "essayant" plutôt de procéder par contre, car Durand ne toucha le ballon que sur des passes de ses coéquipiers, lors de cette seconde période. On ne peut pas parler de la première période sans revenir sur le but de Moukoko, peu avant la demi-heure de jeu, une nouvelle fois refusé. Tout le monde se demande encore comment ce but inscrit grâce à un contre favorable pour Junior face à Coffy, a pu être refusé.

Et comme un coup de poignard, ce sont les Gapençais qui marquaient quelques minutes plus tard, malgré la déviation de Durand. Ce dernier avait évité plus tôt l'ouverture du score des visiteurs, en enfermant bien l'attaquant et bouchant son angle de tir.
En deuxième mi-temps, il ne fallu pas attendre longtemps pour voir le FCS 74 partir sur des meilleurs intentions. Sur une touche anodine destinée à N'Gweth, un défenseur gapençais remettait le ballon plein axe devant ses cages, dans la course de Dino. Coffy qui s'était avancé fut tout heureux de voir le ballon frôlé l'arête gauche de ses cages. L'égalisation passa tout près, comme ce tir de N'Gweth peu avant la pause qui passa juste au-dessus de la barre.

Les visiteurs semblaient débordés lors de cette seconde période et multipliaient les fautes, ce qui amenait des coup-francs intéressants pour le FCS 74 : une combinaison Camacho-Chevrier aboutit au centre de ce dernier, que Dino placé au second poteau remis dans l'axe pour Moukoko dont la volée s'envola au dessus des cages de Coffy. Moukoko se mettait une nouvelle fois en évidence après sa tête trop croisée de la première période et son but injustement refusé. Cependant ses efforts ne furent pas récompensés. Chalier multipliait ses débordements côté gauche, sans succès non plus. Dino tentait sa chance de loin, le ballon passant une nouvelle fois, proche du poteau mais du mauvais côté, Moukoko obligeait Coffy à une claquette sur une tête pleine lucarne et Sylla (sur une déviation de Weis passé devant dans les dernières minutes pour son jeu de tête) butait sur le portier gapençais dans les arrêts de jeu, tout comme Leblanc l'avait fait dans les arrêts de jeu de la première période.
Et Gap, dans tout cela. Rien à signaler pour la seconde période, si ce n'est leur repli en défense qui ne laissa guère d'espace. Cette dernière fut cependant à deux doigts de craquer, comme sur cette action où c'est une main d'un gapençais qui mis fin à une combinaison Moukoko-N'Gweth alors que ce dernier aurait pu se présenter seul face à Coffy.
Rageant, tout simplement rageant.